Nullité du licenciement pour faute grave d'un directeur du CRE RATP pour violation de la liberté d'expression et pour harcèlement moral. Par Frédéric Chhum, Avocat.

Articles de droit

Protection / Articles de droit 375 Vues comments

1) Jugement du Conseil de prud'hommes de Bobigny du 26 août 2016 (Encadrement - départage) Le Conseil de Prud'hommes condamne le CRE RATP à verser à l'intéressé les sommes suivantes : 100.000 euros à (...)

Commentaires