Article : "Ni Vickers, ni Volcker"

Questions diverses

Surendettement / Questions diverses 274 Vues comments

Bien au-delà de la critique indifférenciée de la « finance sans visage », Karine Berger se place résolument dans le cadre du débat d'idées, en précisant certains des aspects du programme économique et financier de François Hollande.Retrouvez les programmes économiques des candidats, et leurs déclarations, à l'adresse suivante : http://www.revue-banque.fr/presidentielles-2012-les-candidats-financeQue répondez-vous aux critiques concernant le projet de création d’une agence publique de notation ?On ne peut pas considérer que les marchés fonctionnent bien avec des agences de notation qui détiennent des monopoles. La logique de notre proposition est avant tout économique : il faut faire en sorte que les conflits d’intérêt disparaissent, avec des enjeux lourds en termes de ...

Commentaires