Banques Islamiques: Crédit Immobilier & Épargne [France 2019] 

Crédit Social

by Super Admin 203 Vues comments

La finance islamique en France se développe. Faire un crédit halal, pour devenir propriétaire, est maintenant tout à fait possible. Même chose pour un musulman qui souhaite épargner en respectant son éthique, sans riba. Si vous cherchez une banque musulmane en France, alors vous êtes au bon endroit !

Voici les établissements auxquels vous pouvez vous adresser:

  1. 570easi.
  2. Ethiko (anciennement Noorassur).
  3. Chaabi Bank.

1. 570easi : immobilier et épargne

Cette société de conseil financier a des activités qui sont conformes à l’éthique musulmane. Il est possible d’investir dans la pierre grâce au crédit immobilier islamique, ou d’épargner sans percevoir d’intérêts.

Plus de 700 familles sont devenues propriétaires grâce aux solutions de financement mises en place par 570easi.

Comment devenir propriétaire sans riba ?

2 choses sont importantes dans la façon de financer votre achat : le respect de l’éthique et celui de la réglementation en vigueur en France.

Voici les étapes du financement immobilier Murabaha. C’est assez simple. Vous allez vite comprendre :

La banque devient le propriétaire de la maison (ou de l’appartement)

C’est la première étape. Elle le fait grâce à des comptes de dépôts qui ne produisent pas d’intérêts. 

Attention : ne confondez pas ce montage avec un crédit à taux 0.

La banque vous vend le bien en question

Elle le fait en se prenant une marge bénéficiaire. Celle-ci est clairement énoncée. Vous la connaissez avant de signer. Il n’y a pas de frais cachés ni d’intérêts.

Vous remboursez la banque tous les mois

Avec la banque partenaire, vous fixez votre durée de remboursement. Toutefois, pour que l’opération se fasse, vous devez apporter en fonds propres 15 % de la valeur du bien.

Vous pouvez ainsi devenir propriétaire en toute confiance. Regardez cette vidéo réalisée par 570easi. Elle vous explique comment fonctionne la murabaha.

Quels sont les conditions pour en bénéficier ?

Si vous voulez faire comme les 1 000 familles qui ont déjà bénéficié d’un financement immobilier sans riba, vous devez réunir les 4 conditions ci-dessous.

1. L’emplacement du bien immobilier

Le financement Murabaha de 570easi ne concerne que les maisons et les appartements qui sont en France. De plus, vous ne pouvez pas acheter sur plans : le bien doit être déjà construit.

2. Vos revenus

Vous devez travailler, ou bien avoir des revenus stables. Concrètement, cela signifie que si vous êtes au chômage, au RSA, en CDD, en intérim, interdit bancaire ou en surendettement, vous pourrez difficilement accéder à ce financement éthique.

Vous devrez justifier de vos revenus, et de cette stabilité en produisant : bulletins de salaire et contrat de travail.

3. L’apport personnel

Je l’ai déjà évoqué, mais un minimum vous sera demandé. Ce pourcentage est fixé à 15 %. Ainsi, si le bien que vous voulez acquérir coûte 200 000 €, vous devrez apporter dans un premier temps 30 000 €.

Pour savoir comment les épargner tout en respectant votre foi, je vous invite à lire ce qui suit sur les solutions d’épargne 570easi.

4. L’endettement

Si vous avez déjà souscrits à des crédits, qu’ils soient halal ou non, cela participe à faire grimper votre taux d’endettement.

La règle est donc de ne pas rembourser plus de 33 % des revenus de votre foyer. Ce seuil est fixé car un remboursement ne doit pas affecter la qualité de vie de votre famille.

Dans certains cas, le taux d’endettement admis peut atteindre les 40 %, mais il faut que vous ayez de « gros » revenus pour cela.

570easi et PTZ

Les choses peuvent légèrement se compliquer quand il s’agit de combiner une offre de financement Murabaha avec un PTZ (prêt à taux zéro).

Car même si le PTZ ne génère pas d’intérêts, cela reste un prêt, ce qui peut poser des problèmes d’éthique et de conformité avec le reste du montage financier pour devenir propriétaire.

Une question pas encore tranchée

Le débat est lancé, et 570easi cherche encore le moyen d’intégrer le PTZ dans son offre. Il est à noter que la société fait d’ailleurs appel aux bonnes volontés pour trouver une solution jurifique et fiscale à cette problèmatique.

Les solutions d’épargne

Mettre de l’argent de côté vous permet de :

  • Constituer votre apport personnel en vue d’un futur achat immobilier (résidence principale).
  • Épargner pour payer les études supérieures des enfants ou leur permis de conduire.
  • Percevoir un complément de revenu pour la retraite.

Pourquoi passer par une banque Halal ?

Toutefois, les produits financiers que proposent les banques classiques ne sont pas adaptés aux musulmans : le livret A, le PEL et l’assurance-vie ne répondent pas à leur éthique.

Quant à laisser l’argent sur le compte courant, cela n’est pas adapté à la réalisation de futurs projets.

La solution d’épargne immobilière conforme à l’éthique

Vous pouvez placer votre argent dans ce produit d’épargne spécialement étudié pour vous. Il est accessible à partir de 1 000 €. Le rendement, lui, est de 4,5 % par an (rendement espéré).

Vous pouvez y souscrire, que vous habitiez en France ou dans un autre pays. Pour plus de détails, je vous recommande de contacter directement 570easi.

Combien faut-il épargner ?

Je vais vous donner quelques exemples.

Imaginions que vous vouliez épargner 30 000 €

La somme qu’il vous faudrait en apport personnel pour faire un prêt islamique et acheter votre résidence principale. Pour les obtenir au bout de 9 ans, il faudra verser 6 000 € à l’ouverture, puis 200 € par mois. 

Si vous venez d’entrer dans la vie active, vous épargnez tranquillement, et au bout de 9 ans, vous pouvez devenir propriétaire de votre maison grâce au crédit musulman que nous venons d’évoquer un peu plus haut dans l’article.

En comparaison, si vous aviez laissé votre argent « dormir » sur un compte courant, il vous aura fallu 2 ans de plus pour arriver aux 30 000 €.

Pour épargner 72 000 €

Il faudra démarrer avec 15 000 €, puis épargner 400 € par mois pendant 10 ans. Cela vous laisse le temps de préparer les études de vos enfants.

Si vous aviez fait la même chose sur un compte courant, la somme finale aurait été de 52 500 €, soit près de 20 000 € de moins !

Pour épargner 142 000 €

Cette somme peut servir à vous apporter un complément de revenu au moment de la retraite. Pour y arriver, vous pouvez apporter 30 000 €, puis épargner 600 € par mois pendant 12 ans. Une fois à la retraite, vous pouvez percevoir un revenu complémentaire de 590 € par mois.

L’argent, laissé sur un compte courant, n’aurait atteint que les 95 000 €. Le revenu complémentaire, lui, n’aurait été que de 370 €. Avec l’épargne rémunératrice et éthique, vous gagnez 220 € par mois supplémentaire.

Quels sont les avis des clients ?

Quand on choisie un prestataire financier, sa réputation est importante. L’avis des clients déjà passés par là compte donc beaucoup.

Quand on lit les témoignages sur 570easi, on s’aperçoit que leurs solutions permettent aux gens de confession musulmane de devenir propriétaire, le tout en respectant le droit.
Toutefois, la complexité de l’opération peut allonger légèrement les délais (6 mois pour le montage). Passer par la finance islamique prend donc un peu plus de temps. Mais respecter la religion permet d’attendre plus sereinement.

Notre avis : que pense-t-on de cette solution immobilière halal ?

Les banques islamiques la propose déjà presque partout dans le monde. L’éthique musulmane est aussi importante pour se loger que pour se nourrir, ou se vêtir.

En France, 570easi est la référence. La société se développe. Les collaborateurs sont réactifs. Si vous voulez acheter ou placer votre argent de façon éthique, c’est un bon interlocuteur.

Où se trouvent les agences 570easi ?

3 agences physiques. Sinon, les collaborateurs se déplacent partout en France.

À Paris

L’agence principale est située à Paris, dans le 5ème arrondissement. Son adresse : 44, Rue Poliveau. L’agence est ouverte du lundi au vendredi, de 9 h à 19 h et le samedi de 10 h à 18 h.

Téléphone : 01 70 69 93 27.

Dans le Grand Est

L’agence est située à Strasbourg. Son adresse : 50, avenue du Rhin. L’agence est ouverte du lundi au vendredi, de 10 h à 19 h, et le samedi de 10 h à 17 h.

Téléphone : 03 88 31 96 54.

À la Réunion

70, rue Victor le Vigoureux, St Pierre, La Réunion.

Téléphone : 02 62 70 47 22

Noorassur devient Ethiko: la 1ère néo-banque islamique française

Ce réseau s’est spécialisé dans la finance islamique, qui a des valeurs et une éthique. Il y a maintenant plusieurs centaines d’agences affiliées au réseau en France.

Est-ce une banque ?

Pas tout à fait. C’est une néo-banque (banque en ligne) avec d’autres produits proposés aux clients :

  • Épargne (placements compatibles avec la charia).
  • Assurance annulation rapatriement en cas de pèlerinage à La Mecque.
  • Responsabilité civile professionnelle pour les mosquées.
  • Complémentaire santé.
  • Assurance-vie.

Qu’est-ce qu’un placement compatible avec la charia ?

Il faut qu’il respecte les préceptes de l’islam, qu’il soit donc éthique. Les musulmans peuvent ainsi placer leurs économies tout en respectant leur religion.

Mais un placement éthique n’est pas réservé qu’à un musulman. Tout le monde peut y souscrire. D’ailleurs, si Noorassur est devenue Ethiko c’est pour toucher tous les gens qui se soucient de l’éthique et de l’écologie.

Ethiko, la néo-banque participative

D’abord, vous n’êtes pas un client mais un sociétaire. Cela signifie que vous avez des parts de la société associées au droit de vote qui va avec.

En quoi est-elle différente des autres banques en ligne ?

Ses activités sont transparentes, ce qui la rend éthique. L’argent est investi dans l’économie réelle et dans le développement durable et socialement responsable.

Sont exclus les investissements dans le crédit, dans la dette, dans le jeu, dans l’alcool, dans les armes. Même chose pour la spéculation : elle ne fait pas partie des activités d’Ethiko.

Quels sont les produits dans lesquels vous pouvez investir ?

Ethiko a développé un PEA PME éco-responsable. 2 secteurs d’activités en font partie : les maisons de retraites et les logements sociaux.

Il y a des frais d’entrée mais ils sont remboursés au bout de 5 ans.

Des produits bancaires qui sont aussi éthiques

Vous ne pouvez pas vous endetter avec votre compte bancaire, puisqu’il n’y a pas de découvert autorisé. Aucuns agios ne vous sont donc facturés. On peut donc dire qu’il s’agit d’un compte bancaire sans intérêt.

Notre avis sur Ethiko

Cette transformation de Noorassur en néo-banque, avec tous les services bancaires, mais qui respecte des principes, est une bonne idée.

On aime particulièrement la carte de paiement Mastercard fait à partir de produits recyclés. Ce n’est pas une carte en plastique, ce qui plaira à tous ceux qui ont également comme valeur la défense de l’environnement.

Le compte bancaire islamique de Chaabi Bank

Si vous cherchez à placer vos économies tout en le faisant d’une façon qui soit conforme à vos principes, alors je vous conseille de prendre connaissance des solutions mis en place par la Chaabi Bank.

Un compte bancaire sans frais et non rémunéré

Comme le veulent les préceptes de la finance éthique et islamique. Il s’agit du compte Chaabi Damanis.

Quels sont les principes qui y sont appliqués

La banque va respecter ces commandements :

  • Pas d’intérêt ni d’usure (Riba).
  • Pas de spéculation.
  • Des placements dans l’économie réelle.
  • Pas d’investissements dans des sociétés dont l’activité va à l’encontre de la charia.

Un compte de dépôt sans aucun frais de tenue de compte ni d’adhésion

Vous allez ainsi pouvoir mettre vos économies en sécurité tout en restant en accord avec la religion musulmane. Un comité de conformité éthique, indépendant de la banque, va le certifier.

Votre compte sera toujours créditeur (pas de découvert autorisé). Attention : vous n’aurez ni chéquier, ni carte bancaire. Par contre, vous pourrez aller retirer ou déposer des espèces.

Recevoir des virements, en émettre, et déposer des chèques est permis.

Les conditions de fonctionnement

Pour pouvoir ouvrir votre compte à la Chaabi Bank, vous n’avez que 100 € à verser au moment de l’ouverture. Cette somme est nécessaire car pour respecter les principes de l’islam, vous ne pouvez pas être à découvert.

Une fois votre compte créé, vous pourrez y verser des espèces, en retirer, mais aussi y déposer des chèques, recevoir des virements et en émettre, dans la zone SEPA mais aussi hors zone SEPA.

Le prêt immobilier Mourabaha sans intérêt

La banque a aussi mise en place un financement immobilier vous permettant de devenir propriétaire en respectant les commandements de l’islam : la Mourabaha.

Ce financement n’est pas celui qui est proposé par des banques « classiques » en France. Car vous ne payez pas d’intérêts sur votre emprunt. Par contre, vous bénéficier des mêmes facilités de paiements.

Comment fonctionne la Mourabaha ?

Je l’ai déjà expliqué au début de l’article, mais il est bon de revenir sur ce montage financier qui va vous permettre de rester en accord avec vos principes.

C’est donc la Chaabi Bank qui va acheter pour vous le bien immobilier que vous désirez. C’est vous qui donnez « l’ordre » d’achat à la banque. Dans les 6 mois, ce bien vous sera ensuite revendu, avec une marge. Vous réglez ensuite votre bien par mensualités constantes.

Les avantages de la formule

Elle vous évite de payer des intérêts bancaires, et donc d’être en désaccord avec votre philosophie. Il ne s’agit que d’une opération de rachat et de revente, avec la marge de la banque inclus dans la transaction.

Les conditions sont donc celles d’un prêt, mais sans les intérêts : comme il est écrit dans le Coran : les intérêts sont interdits mais le commerce est autorisé.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier

Celles liées à vos finances

Comme dans toutes les banques, vos revenus doivent vous permettre de rembourser chaque mois.

Ensuite, là encore sans grande surprise, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser un tiers de vos revenus (33 %). Enfin, vous devez apporter 20 % du montant du bien (apport personnel).

Celle liées à votre emploi

Le mieux pour vous est d’être en CDI depuis plus de 6 mois. C’est donc la stabilité qui prime. Si vous n’avez pas un contrat à durée indéterminée, c’est donc là-dessus que vous devez insister.

Mais les indépendants (ceux qui travaillent à leur compte) ont aussi accès au prêt immobilier Mourabaha. Pour cela, il faut apporter vos 3 dernières liasses fiscales (vous devez donc être en exercice depuis au moins 3 ans).

Les différentes étapes

  1. Vous commencez par trouver votre maison ou votre appartement.
  2. Vous contactez la Chaabi Bank : vous vous mettez d’accord sur la marge qu’elle va prendre et sur le montant des remboursements.
  3. Elle achète le bien elle-même, au prix de vente.
  4. Vous commencez à rembourser. Le prêt peut aller jusqu’à 15 ans, pas au-delà.
  5. Vous devenez officiellement propriétaire de ce bien une fois la dernière mensualité versée (mais vous pouvez l’occuper immédiatement).

Notre avis sur la Chaabi Bank

C’est un établissement de confiance, qui répond à une demande croissante en France. Quelques améliorations peuvent cependant encore être faites, notamment sur la réactivité du service client.

Si vous voulez investir dans l’immobilier, intéressons-nous maintenant à un produit phare, la SCPI (idéale pour un investissement immobilier), pour savoir si ce montage est en accord avec vos principes (ou comment il peut le devenir).

SCPI: un investissement Halal

Vous vous demandez si une SCPI et la Charia peuvent être compatibles ?

C’est une possibilité, mais il faut opter pour des produits qui sont conformes à la loi islamique. Car les règles sont strictes. Pourtant, et comme à l’impossible nul n’est tenu, une OPCI (organisme de placement collectif immobilier) conforme à la Charia existe depuis 1 an.

Une OPCI vous permet par exemple d’acheter des bureaux et des murs de commerces.

Les règles à respecter

Ce sont les mêmes que pour les prêts immobiliers expliqués ici, mais avec quelques variantes.

Le financement

Si vous respectez les règles de l’islam, vous ne pouvez payer ou recevoir des intérêts. Le gestionnaire de la SCPI doit donc trouver un moyen de rémunérer le risque qu’il prend autrement.

Voici les outils mis en place pour répondre à cette exigence :

Le sukuk
C’est l’équivalent d’une « obligation ». Celle-ci est vendue à un investisseur qui la reloue à un prix convenu plus tôt. L’émetteur du sukuk le rachète à une date là encore connue en amont, au prix de départ.
Il n’y a pas de versement d’intérêt. À la place, c’est une partie du bénéfice qui est reversée. Le sukuk vous permet ainsi de réaliser de grosses opérations immobilières.
Le murabaha

Je ne vais pas m’étendre dessus, nous l’avons déjà longuement évoqué avec la Chaabi Bank. Il s’agit d’un achat-revente avec une marge bénéficiaire pour le travail effectué.

Le locataire

Si vous investissez dans une OPCI, sachez que la Charia a des exigences quant à la personne à qui vous allez louer le bien, notamment pour la société ou le commerce à qui vous allez louer votre local.

Les commerces interdits :

  • Banque.
  • Assurance.
  • Vente d’alcool.
  • Vente de porc.
  • Jeu.
  • Tabac.
  • Armement.
  • Pornographie.
  • Restaurant non halal.

Cela représente un avantage (respect de vos valeurs) mais aussi un inconvénient : est-ce que cela ne va pas trop venir impacter la rentabilité ? 

Une carte de crédit Master Halal bientôt en France ?

Pour qu’elle puisse voir le jour, il faudrait qu’elle soit sans intérêts. Car si vous êtes musulman, vous savez sans doute que posséder une carte de crédit est un véritable dilemme.

Pourtant, une société financière au Canada a réussi à créer la première carte de crédit qui respecte la Charia. Aucun intérêt n’est appliqué. Si aujourd’hui seuls les canadiens peuvent l’utiliser, croisons les doigts pour qu’elle arrive vite en France !

Les dangers d’une carte de crédit

Dans notre société, difficile de s’en passer, notamment pour faire des achats en ligne où réserver sa prochaine location de vacances. Si vous avez l’argent, tout va bien.

Mais dans le cas où vous ne l’avez pas, des agios sont appliqués par les banques. Pour rappel, ces intérêts vont jusqu’à 21 %, une véritable fortune ! Ce taux est proche de l’usure. Mais comment faire autrement de nos jours ?

Ces découverts autorisés peuvent même conduire au surendettement et au fichage Banque de France. Hors, je vous rappelle que l’islam interdit les intérêts.

J’ouvre la parenthèse : si vous êtes dans cette situation, je vous conseille de contacter l’association CRESUS qui va vous aider à déposer un dossier de surendettement.

Les solutions

Faire vos comptes au centime près

Cela demande énormément de vigilance. Nous sommes peu à pouvoir le faire sans nous tromper.

La carte bancaire sans découvert autorisé

C’est la première solution. La plus connue est la carte Visa Electron, qui interroge systématiquement votre compte avant toute opération. Sauf quelle a des désavantages : difficile de faire le plein sur la route, de nombreuses opérations refusées…

Vous ne prendrez pas de risques, mais la Visa Electron est loin de vous faciliter la vie.

La carte bancaire halal

Intéressons-nous maintenant à cette nouvelle carte qui rend bien des services aux musulmans du Canada, puisqu’elle respecte les préceptes de l’islam : la Freedom Plus MasterCard.

Il s’agit d’une carte Mastercard qui est prépayée. Pas de découvert possible. Pas d’intérêt. Pas de dettes.

Mon avis sur les cartes prépayées

Il faut que votre carte soit émise par une banque qui respecte la Charia, et votre éthique. Je vous recommande aussi d’être vigilant sur les frais d’achat et d’utilisation. Ils sont souvent importants, bien qu’ils aient tendances à baisser du fait de la concurrence.

La Freedom Plus MasterCard est charia-compatible, ce qui lui permet d’être utilisée par de nombreux musulmans (même si elle est ouvert à tous).

À quand cette carte (ou une autre similaire) en France ?

Cela va prendre encore un peu de temps. Pour avoir une carte Halal, il faut déjà que les banques islamiques s’implantent sur le territoire. Pour l’instant, à part la Chaabi Bank, c’est encore assez timide.

Pour finir, voici maintenant quelques informations pratiques sur les différents produits financiers offerts par les banques et l’islam.

Épargner

L’Islam vous autorise à épargner pour le futur. Dans la culture musulmane, l’argent doit circuler. C’est même un des piliers de l’islam. Le problème n’est pas là. C’est la façon de le faire qui peut poser problème.

Si vous voulez devenir propriétaire, vous avez maintenant la possibilité d’acheter de l’immobilier halal, sans riba (intérêts). Si vous voulez investir, vous pouvez passer par un titre participatif appelé sukuk.

Que dit la Charia sur le livret A, le PEL, le LDD ou le livret jeune ?

À partir du moment où vous recevez directement des intérêts, cela n’est pas charia-compatible. La raison : c’est un prêt que vous faites à la banque qui vous rémunère avec des intérêts.

Vous pouvez toujours choisir de reverser ces intérêts à de bonnes causes, mais la « faute » sera toujours là. C’est la même chose avec un compte en banque rémunéré.

Comment épargner ?

Vous pouvez choisir de laisser votre argent « dormir » sur un compte en banque, dans le but d’une dépense future. Votre argent sera ainsi à l’abri. Toutefois, avec l’inflation, votre capital perd de la valeur année après année.

Pour le faire fructifier, vous pouvez toujours vous pencher sur les placements halal développés dans cet article.

Intérêt bancaire en islam

La banque moderne multiplie les opérations. À juste titre, les musulmans se demandent si elles sont conformes à leur éthique.

Mais comment faire quand dans son pays, aucune banque islamique n’existe ? L’interdit en est-il toujours un quand la nécessité impose de faire autrement ?

La définition des intérêts au centre du débat

Reste à définir ce qu’on entend par « riba ». Pour certains, il s’agit uniquement du taux d’usure (taux d’intérêt largement disproportionné). Pour d’autres, il regroupe tous les taux.

Une chose cependant : le prêt sans intérêts des banques islamique revient un peu plus cher au consommateur.

Emprunter

Le crédit bancaire est-il halal (autorisé) ? Oui, s’il s’agit d’en faire un pour acheter votre résidence principale, que vous ne possédiez pas d’autres biens et à condition qu’il soit sans riba. Dans l’islam, un crédit immobilier avec des intérêts est haram (interdit).

Si vous n’avez pas les moyens de devenir propriétaire, et que vous cherchiez un emprunt qui soit très loin des taux d’usure, je vous recommande de lire cet autre article, consacré au prêt à l’accession sociale.

J’espère que cet article vous aide à y voir plus clair sur le crédit l’épargne et l’islam. Il n’est jamais évident de concilier son éthique avec notre société. Pourtant, il existe aujourd’hui des solutions pour le faire. C’est déjà un premier pas.

Commentaires